Itorero au Canada: Colonie des vacances pour l’éveil de la jeunesse sur la culture du Rwanda.

El Memeyi Murangwa 

04/08/11 

 

rwanda_flag.gifGatineau (Canada) – La jeunesse rwandaise (18-35 ans)  participera à partir de ce soir à une colonie des vacances d’une semaine qui se tiendra à Gatineau au Québec sur le territoire Canadien.  Les jeunes rwandais suivront un programme d'éducation civique, communément appelé Itorero ry’Urubyiruko, à travers lequel ils vont se familiariser avec la culture, l’histoire, les bonnes mœurs, la maitrise de soi et les voies et moyens qui conduisent à l’autosuffisance.

Qualifié d’initiative louable par, Madame Chantal Mudahogora, une des encadreurs de cet événement tant attendu par la jeunesse rwandaise du Canada, l’Itorero ry’Urubyiruko aidera la jeunesse à se familiariser aux racines de la culture rwandaise dont : la loyauté, l’honnêteté, la bravoure, l’intégrité, la discipline, le courage, le partage, la patience, la diplomatie, la justice, la tolérance et surtout le patriotisme.

Les participants se feront une idée précise sur les progrès au Rwanda et auront une claire vision sur la stratégie de développement économique pour la réduction de la pauvreté tel qu’énoncé dans la vision 2020.

Itorero (école de la vie) est une plate-forme très idéale pour promouvoir la culture du patriotisme chez les jeunes qui, faute d’un tel encadrement courent le risque de perdre le contact avec la nation mère à cause d’une résidence prolongée hors du Rwanda.

Le comité organisateur de L’Itorero ry’Urubyiruko espère que les jeunes rwandais et leurs amis qui participent à cet important programme prendront les différentes leçons au sérieux en vue d'utiliser les connaissances acquises pour contribuer au développement du Rwanda, mais aussi réussir leur intégration dans le pays d’accueil.

L’Itorero ry’Urubyiruko débute juste au moment où le Rwanda continue d’être l’objet d'une campagne de désinformation et de propagande perpétrées par les fugitifs et leurs partisans.  La lettre du renégat Théogène Rudasingwa qui circule sur le Net en dénaturant l’objet de L’Itorero ry’Urubyiruko ne semble refléter que sa volonté de nuire connue déjà de tous.  

Répondant aux questions de VirungaNews, nombreux jeunes participants à cette colonie des vacances affirment que rien n’arrêtera la volonté qu’ils ont pour relever le défi et comptent tous ensemble participer dans un avenir proche au développement du Rwanda. 

Un musaza (vieux) qui observe silencieux au débarquement de ces jeunes à Gatineau de confier: « Quoique nombreux, les Hippopotames entassés dans une rivière n’empêchent pas l’eau de couler. »   

 

© VirungaNews