Adieu Rwakabuba Sheja (Papa Costy)!

Christian Rwakabuba Kanze & El Memeyi Murangwa  

26/01/16

Papa CostyLe voilà parti le 18 janvier 2016,  juste la veille de ses 78 ans d’âge, terrassé par une courte maladie. Sujet mystérieux et troublant,  la mort fascine et effraie certes, mais reste impuissante devant  celui qui laisse enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants. C’est bien le cas de Papa Costy qui continuera à vivre parmi nous à travers sa progéniture.

Fils de Corneille Rwakabuba Nzirimwe et de Nyirabikari Cederi Marie Madeleine, Rwakabuba Sheja est né à Jomba dans le territoire de Rutshuru (Nord –Kivu).  Il a fait ses études primaires à Jomba et terminera les secondaires à Nyangezi.

En 1960, il se marie à Rutinigirwa Marie Thérèse (Maman Petit) avec laquelle il fonda une grande famille.  Il demeurera longtemps seul après le décès de Maman Marie Thérèse pour mieux s’occuper de ses enfants.  Plus tard, il se remariera à Maman Mukanyarwaya  Nadode Alphonsine.  Papa  Costy laisse derrière lui 12 enfants, 20 petits-enfants et 7 arrières petits-enfants.

Homme d’affaire avisé, il bâtira avec son frère ainé le Groupe Rwacico et demeurera pendant longtemps un membre influent de la Chambre de Commerce du Kivu. Pour sa retraire, il venait de mettre en marche une usine de production de la chaux à Rutshuru.

Rwakabuba Sheja avait un intérêt particulier pour l’art et la musique.  Il a produit nombreux artistes  (Tabu Ley Rochereau, Jeannot Bombenga, Abeti Massikini etc…) à Bukavu.  Fervent catholique, il était membre de la chorale grégorienne de la Cathédrale Notre Dame de Bukavu.

Nombreux amis et connaissances se souviendront de son humilité, de sa simplicité, et de son attachement élevé à sa famille.  Apolitique, il aimait son pays et rêvait d’un grand Congo développé.

Papa Costy s’en va vers son dernier voyage qui le mène vers des retrouvailles avec  ceux qu’il a eu à chérir, son épouse, ses parents, son frère Shinga, son neveu Bayo et autres membres de la famille partis avant qui attendent le jour de la résurrection.

Adieu Papa Costy !

VirungaNews©