Kampala: Les négociations sur la RDC sont suspendues jusqu’au 4 janvier 2013.

VirungaNews

21/12/12

Les négociations politiques entre le gouvernement de Kinshasa et les rebelles du M23, à Kampala sont ajournées jusqu’au 4 janvier 2013. Le facilitateur et ministre ougandais de la Défense, Crypsus  Kiyonga, a pris cette décision, ce vendredi 21 décembre 2012, avec le consentement des deux parties en raison des fêtes de fin d’année.

Si l’objectif ultime des pourparlers est celui d'aboutir à une paix durable dans l’Est de la RDC, un consensus sur le cessez-le-feu reste difficile à trouver.  

D’après nombreux observateurs, la délégation gouvernementale semble avoir un agenda caché et continue de rejeter la demande du M23.

© VirungaNews

Official Communique N00033/M23/2012.

 

The Political Arm of the March 23 Movement is concerned about recent developments unfolding on the military and security fronts in Eastern DRC. These developments include the growing threat by negative forces on civilian populations, the possibility of renewed war throwing our fellow compatriots from Goma back on the road to exile and the refusal by the Congolese government to consider a cease-fire agreement with M23.

Continue reading

USA: President’s Call with President Kagame.

The White House

12/19/12

 

President Obama spoke today with President Kagame to discuss the situation in eastern Democratic Republic of the Congo (DRC).  President Obama underscored that any support to the rebel group M23 is inconsistent with Rwanda’s desire for stability and peace. President Obama emphasized to President Kagame the importance of permanently ending all support to armed groups in the DRC, abiding by the recent commitments he made in Kampala along with Presidents Kabila and Museveni, and reaching a transparent and credible political agreement that includes an end to impunity for M23 commanders and others who have committed serious human rights abuses.  President Obama expressed his belief that from this crisis should emerge a political agreement that addresses the underlying regional security, economic, and governance issues while upholding the DRC’s sovereignty and territorial integrity and noted that he had also delivered this message to President Kabila.  President Obama and President Kagame also discussed the longstanding governance problems in the DRC.  President Obama welcomed President Kagame’s commitment to moving forward in finding a peaceful solution for eastern DRC.

Source: http://www.whitehouse.gov

RDC: les rebelles du M23 veulent un cessez-le-feu formel avec Kinshasa.

AFP

19/12/12

 

bishop_runiga.jpg

La rébellion congolaise du M23 a réclamé mercredi la signature d'un cessez-le-feu avec les autorités de République démocratique du Congo (RDC), accusant Kinshasa de faire traîner les négociations à Kampala pour renforcer ses positions dans l'est de la RDC.

"Notre premier objectif est de signer un accord de cessez-le-feu, mais le gouvernement refuse de signer un cessez-le-feu," a déclaré Jean-Marie Runiga, chef politique du Mouvement du 23 Mars (M23), par téléphone à l'AFP, répétant une demande déjà formulée par la rébellion.

"Si on ne signe pas d'abord un accord de cessez-le-feu, il est difficile de continuer les négociations," a-t-il ajouté.

Les négociations entre le M23, groupe de mutins qui combat l'armée de RDC depuis avril dans la riche province minière du Nord-Kivu (est de la RDC), et Kinshasa ont débuté il y a dix jours dans la capitale ougandaise Kampala.

 

Continue reading

Le gouvernement KABILA réticent à un accord de cessez- le- feu exigé par le M23 avant tout dialogue.

Victor Mutela

19/12/12

 

mwando_nsimba.jpgCe mercredi 19 décembre 2012, date prévue pour la suite de l’examen du projet de l’ordre du jour du Dialogue, une question était à l’ordre du jour, le cessez-le-feu. A 10h00, comme prévu, la Délégation du M23 était déjà présente à Speke Resort Munyonyo. La Délégation gouvernementale s’est présenté quant à elle à 11h 30’. De l’entrée dans la salle, le Facilitateur du Dialogue et Ministre de la Défense nationale Ougandais le Docteur Crispus KIYONGA prend la parole et présente l’ordre du jour de la plénière de ce mercredi 19 décembre comme suit : la prière qui sera tout de suite exécutée par le Cheik ABDALAH, membre de la Délégation du gouvernement congolais, suivi de la communication par le facilitateur, l’examen et l’adoption de l’ordre du jour du Dialogue et l’allocution de clôture par le Facilitateur. Un seul point à l’ordre du jour a été respecté, c’est la prière. Juste après celle-ci, le Facilitateur demande une concertation avec les deux Chefs d’Equipes avant d’aborder le sujet car souligne-t-il, le M23 demande avec insistance un cessez-le feu, ce que n’accepte pas le gouvernement de Joseph KABILA.

Continue reading

Adoption du Règlement intérieur du Dialogue entre le gouvernement de Kinshasa et le M23.

Victor Mutela (*)

18/12/12

 

 

victor_mutela.jpgMUNYONYO – Le Dialogue entre le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et le Mouvement du 23Mars sur la situation en RDC se poursuit à huis clos à l’Hôtel Speke Resort Munyonyo, à KAMPALA, capital de la République Ougandaise. La journée de ce mardi 18 Décembre 2012, la cinquième réunion plénière a été sanctionnée par l’examen du point restant du projet de Règlement intérieur du Dialogue qui a été approuvé. Les deux parties ont en conséquence adopté et signé ce Règlement intérieur après de très longs tiraillements selon lesquelles chacun voulait tirer le rideau à ses côtés. Les parties ont par la suite examiné le projet d’ordre du jour du Dialogue où une discussion a été créée sur le fait que le M23 soit le CNDP, selon Monsieur l’Abbé MALUMALU.

Continue reading

RDC: faute de preuves, la CPI acquitte l’ex-milicien Mathieu Ngudjolo Chui.

AFP

17/12/12

 

mathieu_ngudjolo.jpgLa Cour pénale internationale a acquitté mardi l'ancien chef de milice congolais Mathieu Ngudjolo Chui de crimes contre l'humanité et crimes de guerre, l'accusation n'ayant pu prouver qu'il avait dirigé l'attaque en 2003 d'un village du nord-est de la République démocratique du Congo ayant fait plus 200 morts.

Les juges n'ont pas pu conclure, au vu de l’ensemble des éléments de preuves figurant au dossier, que "l'accusé était le chef des combattants Lendu ayant participé à l’attaque de Bogoro le 24 février 2003", a déclaré le juge Bruno Cotte à La Haye, siège de la CPI.

Continue reading

Page 30 of 246« First...1020...2728293031323334...405060...Last »